ETUDIER EN RUSSIE

Les études en Russie sont très certainement une opportunité de se différencier sur le marché des diplômés. La Russie est un pays revenant progressivement sur le devant de la scène économique mondial tout en ayant faits des progrès très importants dans l’enseignement supérieur. Aujourd’hui, de très nombreux chercheurs renommés viennent de Russie, dans des universités s’ouvrant de plus en plus à l’international. 

Comme pour la majorité des pays dans le monde, les inscriptions aux universités russes doivent se faire 9 mois avant le départ pour des que votre admission se fassent dans les meilleures conditions, bien qu’il soit possible de postuler plus tard par la suite.Les démarches à effectuer commencent par l’envoi de votre dossier à l’université de votre choix, qui l’examinera par la suite, et donnera ou non son accord pour que vous rejoignez son établissement.

Une fois admis, vous pourrez alors faire votre demande de visa étudiant à l’ambassade de Russie. La durée de traitement de votre dossier dépend des universités et de la période à laquelle vous envoyez votre dossier, mais il faut en moyenne 3 semaines à 3 mois à une université pour répondre à votre demande. Une fois obtenue une réponse positive, vous pourrez alors faire votre demande de visa russe, et commencer à vous renseigner pour un logement étudiant en Russie.

Les diplômes en Russie sont calqués à peu de chose près sur le système LMD, afin de favoriser les échanges d’étudiants au sein de l’Europe. Depuis quelques années, le pays adopte une politique d’ouverture aux étudiants étrangers, et tente dans cette optique de favoriser les équivalences de diplômes avec le pays d’origine de l’étudiant international.

Le « Intermediate Diploma » : Diplôme obtenu au bout de deux ans d’études. Attention cependant, il n’a rien à voir avec nos diplômes en deux ans de type BTS ou DUT. En effet, ce diplôme est une validation de deux années d’études à l’université, mais il ne s’agit pas d’un titre, plus d’une étape intermédiaire. Il est nécessaire pour continuer par la suite en « Bakalarv Diploma » ou en « Specialist Diploma » qui sont des diplômes de niveaux supérieurs.

Le « Bakalarv Diploma » : Diplôme délivré suite à 4 ans d’études validées au sein d’une université russe. C’est en quelque sorte le premier « vrai » diplôme, et il correspond au Bachelor du système universitaire Américain. Il permet de continuer par la suite en « Maguistr Diploma », équivalent du Master de la Licence LMD.

Le « Specialist Diploma » : Diplôme délivrée suite à 1 ou 2 ans d’études après un « Bakalrv Diploma ». Il permet de se spécialiser dans un domaine afin de rentrer dans la vie professionnelle, ou de devenir chercheur en poursuivant une thèse au sein de l’université.

Le « Maguistr Diploma » : Dipôme en deux ans suite au « Bakalarv Diploma » qui permet de devenir professionnel dans un domaine.

La Russie tente de favoriser un maximum les échanges d’étudiants, notamment en Europe, il est donc à prévoir des réformes visant à faciliter les équivalences entre les universités. Dernière chose, les étudiants russes rentrant normalement à l’université à 17 ans, ce qui explique le cursus de Master d’une durée de 6 ans au lieu de 5 ans dans le reste de l’Europe.

Le visa étudiant pour étudier en Russie.

Une fois la lettre d’admission de l’université russe reçue par la poste, vous avez une preuve que vous avez été accepté au sein d’un établissement de l’enseignement supérieur. Vous pouvez donc dès à présent commencer les démarches pour obtenir un visa étudiant afin d’étudier en Russie.

L’université va tout d’abord vous envoyer une invitation pour obtenir votre visa étudiant qui va prendre de 6 à 8 semaines à être préparer et à vous parvenir au Sénégal ou partout où vous êtes. Une fois ce papier reçu, vous devrez vous rendre à l’ambassade de Russie la plus proche afin de faire votre demande de visa, qui va prendre de un jour à deux semaines pour être traitée. 

Veuillez prendre les documents suivant lors de votre visite à l’ambassade Russe :

  • Votre passeport
  • Votre lettre d’acceptation à l’université Russe
  • Une carte d’identité
  • Le montant correspondant au coût du visa

Les différents types de visa pour étudier en Russie

Il existe deux types de visa pour étudier en Russie, les visas dit de court séjour et les visas de long séjour. Certains étudiants devront passer le test du VIH pour pouvoir aller étudier en Russie, et ne pourront pas obtenir leur visa si celui-ci est positif. Les visas de court séjour sont délivrés aux étudiants restant sur une période inférieure à 3 mois en Russie.  Les étudiants demandant un visa de « court séjour » n’ont pas à passer le test VIH.

Pour l’obtenir, vous devrez passer le test du VIH, et obtenir un résultat négatif. Dans le cas contraire, impossible de partir étudier en Russie pour une période supérieure à 3 mois. Une fois la demande de visa effectuée et validée, vous pouvez penser sérieusement à réserver un logement étudiant en Russie, et prendre une assurance santé complémentaire, étant donné que vous avez toutes les chances de partir étudier en Russie, l’ensemble des démarches ayant été faîtes avec succès !

Le logement étudiant en Russie

Vous allez avoir le choix entre plusieurs types de logements étudiants lors de votre choix pour vos études en Russie.  Si la plupart préfèreront prendre les logements universitaires mis à la disposition des étudiants via l’université, d’autres choisiront de trouver leur logement seul, voir d’être au sein d’une famille d’accueil russe. Chaque choix présente ses avantages et inconvénients, comme nous allons le voir.

Les logements universitaires

Les logements fournis par l’université à ses étudiants semblent être un bon choix pour un étudiant international pas forcément prêt à chercher un logement sur place par lui-même, d’autant plus que le coût par mois est dérisoire pour un étudiant français. Il faut compter entre 40 et 60 euros par mois pour un logement universitaire en Russie, l’établissement subventionnant une grande partie du loyer.

Les chambres en revanche ne sont pas individuelles, et se partagent avec un ou deux autres étudiants, ce qui explique leurs loyers attractifs. L’ensemble des autres pièces sont communes, à savoir salle de bains, cuisine, salon et autres salles de loisirs. Les logements universitaires en Russie sont une bonne solution pour les étudiants qui ne sont pas dérangés par la présence continue de quelqu’un d’autre, en revanche, pour ceux ne supportant pas la promiscuité, il est conseillé d’envisager les autres solutions.

Les logements étudiants privés

Les logements étudiants privés sont loués par des particuliers, et prennent quasi-exclusivement la forme de colocation. Selon la taille de l’appartement, vous habitez avec deux à sept étudiants, de nationalité différente, et vous partagez l’ensemble des pièces de l’habitation, à l’exception de votre chambre. Vous pouvez donc bénéficier d’un peu plus d’intimité par rapport à un logement universitaire.Le coût moyen d’un loyer tourne autour des 100 à 200 euros par mois, selon la ville d’accueil.

 La Russie n’est pas un pays où le logement représente une dépense importante pour les étudiants internationaux, hormis à Moscou où la ville est même classée devant Paris au niveau du coût des loyers.

Vivre en famille d'accueil

Une solution des plus immersive dans la culture Russe, la vie en famille d’accueil est très intéressante sur le plan culturel et favorise énormément l’apprentissage de la langue.  Vous vivrez constamment avec une famille russe avec laquelle vous serez dans l’obligation de communiquer avec la langue locale. De plus, elles sont connues pour être extrêment chaleureuse et généreuse, ce qui instaure très vite un climat convivial. On peut difficilement faire mieux pour progresser, mais quelques inconvénients existent aussi à ce type de logement.

Si vous devez avoir votre chambre individuelle, vous devrez aussi vous plier aux règles de la famille d’accueil, aux horaires de repas qui vous ont été fixés, et au respect de leur emploi du temps. Toutes les familles n’accepteront pas de vous voir rentrer à 3h du matin, mais cela ne signifie pas que toutes seront contraignantes. La vie en famille d’accueil coûte environ 150 à 250 euros par mois, sachant que les 3 repas quotidiens sont très souvent compris dans ce forfait. En revanche, vous risquez de devoir participer aux tâches ménagères de manière régulière, ce qui ne plaît pas forcément à tous les étudiants, mais qui est un passage obligé de la vie seul ou en famille à l’étranger.

 Le choix du logement étudiant en Russie n’appartient donc qu’à vous, et c’est vous qui devrez choisir ce qui vous conviendra le mieux. Une fois le logement obtenu, vous êtes prêt à partir étudier en Russie !

Besoin d'aide ou des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement. Notre équipe est disponible 24/7 pour répondre à vos besoins!

Vous avez une inquiétude ? Appellez-nous !